Colleys, shelties, pour le respect du chien.

BLOG ouvert
en prolongement d'un ancien forum dédié jadis au bonheur de nos colleys, shetland sheepdogs, et c° .
devenu carnet de bord, avec regards sur dIvers centres d'intérêt, sans exclusives.
Bonjour!
 
AccueilDerniers sujetsRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez
 

 Le cycle de la puce.

Aller en bas 
AuteurMessage
Suzanne



Nombre de messages : 12306
Age : 76
Localisation : Beauraing.(Belg.)
Date d'inscription : 02/11/2006

Le cycle de la puce. Empty
MessageSujet: Le cycle de la puce.   Le cycle de la puce. Icon_minitimeMar 7 Oct 2008 - 8:46


- le cycle de la puce dure de 3 semaines à 2 ans. La majeure partie du cycle se déroule EN DEHORS de l’animal parasité (moquette, panier, couverture, coussin,...même propres et aspirés).

- Les démengeaisons sont des réactions allergiques à la salive de la puce, l’animal se gratte non pas parce qu’une puce court sur son dos, mais parce qu’elle l’a piqué et qu’il développe une réaction allergique. Cette hypersensibilité n’est pas toujours immédiate, elle peut n’apparaître qu’après plusieurs jours ou plusieurs semaines. Tuer les puces NE SOLUTIONNE PAS le problème des démengeaisons, bien au contraire, la plupart des traitements locaux à base d’insecticide ou la mauvaise application de ceux-ci aggrave l’hypersensibilité cutanée.
La puce femelle fécondée pique son hôte, ingère du sang et puis se met à pondre plusieurs centaines, parfois même un millier d’oeufs. Ceux-ci sont de forme ovalaire et ont une couleur blanc-translucide, vous les trouverez surtout chez les animaux à longs poils, les animaux à poils ras les dispersent dans les endroits qu’ils fréquentent. Les petits points noirs trouvés sur le dos de votre animal sont des excréments de puces et non des oeufs, ils sont souvent le seul moyen de diagnostic avec les démengeaisons.

Si les conditions de température (+/- 25°) et d’humidité (+/- 80%) sont favorables, les oeufs donnent naissance en 4 à 10 jours à une larve qui s’entoure d’un cocon soyeux ; cette larve se transforme en nymphe (puce au repos). En 4 à 15 jours, celle-ci se réveille, libère une puce adulte qui peut attendre un autre mois sans se nourrir avant de trouver son hôte...et le cycle recommence.
En cas de conditions non favorables, les oeufs peuvent rester parfois 2 ans dans le milieu extérieur !

Grâce à leurs pattes vigoureuses, les puces peuvent sauter d’un animal à l’autre et accessoirement trouver refuge sur l’homme et provoquer une dermatose parfois inquiétante. Si elles peuvent survivre longtemps dans les coussins et tapis, elle n’échappent pas, contrairement à leurs oeufs, à une aspiration méthodique. C’est pourquoi j’insiste pour que vous placiez dans votre sac d’aspiratieur une cassette insecticide et pour que vous traitiez régulièrement vos tapis avec un insecticide approprié et à action résiduelle de façon à ne devoir traiter ceux-ci que 2 à 3 fois par mois.

Négliger de traiter les locaux est un non-sens, c’est souvent la cause de l’échec de vos traitements. N ‘invoquez donc pas l’inefficacité des médicaments prescrits, pas plus que l’accoutumance des puces aux produits, même si elle peut exister.

Un programme efficace de traitement doit aussi tenir compte du mode et des conditions de vie de l’animal : voir s’il vit seul ou en meute, en maison ou en extérieur,...les différentes conditions de vie amènent une approche thérapeutique différente également. La thérapie est aussi fonction de l’ancienneté de l’infestation parasitaire. Vous savez déjà que négliger de traiter les locaux est un non sens souvent cause de l’échec des traitements. Vos tapis, vos couvertures, même aspirés ou lavés régulièrement ne sont jamais complètement débarassés des oeufs de puce. Y appliquer un insecticide approprié est indispensable. Les sprays, shampoings, poudres ou topiques locaux tuent toutes les puces adultes, mais n’ont aucune action résiduelle, c’est-à-dire que quelques heures ou quelques jours plus tard les puces peuvent réapparaître. Les colliers insecticides sont efficaces, leur action est révulsive (ils empêchent les puces de se poser sur l’animal), le collier libère l’insecticide dans le sébum cutané qui couvre normalement la peau de votre animal ; si cette couche est absente (eczéma sec, shampoings trop fréquents,...) le collier sera inefficace.
De plus, l’expérience prouve qu’en cas de forte infestation de puces dans les locaux, de nombreux animaux sont malgré tout piqués.

A mon sens, le collier convient bien pour un animal vivant seul et hypersensible au niveau cutané. Dans une meute, le collier peut aussi s’avérer efficace s’il est placé sur tous les animaux de la maison et s’il est laissé en continu. Notons qu’il n’est pas conseillé pour les chats qui sortent. Certains colliers sont actifs pendant 300 jours, achetez-les chez votre pharmacien ou chez votre vétérinaire, mais toujours sur conseil de celui-ci.

Quant aux produits insecticides injectés, ingérés ou versés dans le dos de votre animal et qui se répandent dans son sang, ils ne sont actifs que de 3 à 30 jours et n’empêchent pas les puces de se promener sur votre protégé ; par contre dès que la puce pique et ingère du sang, elle meurt et n’a donc pas le temps de pondre. Par contre, si votre chien est allergique à la salive de puce, il a été piqué et va donc se gratter.

Une fois de plus, même bien compris, le problème du traitement des puces reste à envisager avec votre vétérinaire. Profitez de la visite annuelle (vaccination) pour établir un plan de lutte personnalisé, c’est-à-dire tenant compte de votre habitat et du mode de vie de votre animal.

Retenez aussi que bien les puces ne soient que des parasites temporaires de votre animal et qu’elles puissent provoquer des démengeaisons, elles peuvent aussi occasionner amaigrissement, anémie et infections secondaires. Votre vétérinaire vous prescrira en outre un vermifuge spécialement actif contre les vers plats de l’intestin car la puce peut aussi transmettre le taenia à son hôte.

Un traitement antiparasitaire sera d’autant plus efficace qu’il sera instauré tôt. De grâce, cessez d’asperger votre animal d’insecticide sans aucun plan de lutte efficace, cessez aussi de le bourrer de médicaments divers.



-----------------------------------------------



Les puces sont de minuscules insectes bruns. Parasites externes de votre chien, sur lequel elles vivent une partie de leur temps, elles se nourrissent de son sang. On les retrouve aussi sur sa litière, ses coussins préférés, les planchers, plinthes et moquettes.
Le principal inconvénient des puces, chez le chien, est qu'elles provoquent d'importantes démangeaisons.

Le cycle de la puce :

La puce femelle pond des oeufs qui vont tomber sur le sol. ils écloront une dizaine de jours plus tard en donnant une larve. Cette dernière se nourrit de débris végétaux ou minéraux et des déjections des puces adultes. Préférant un milieu ombragé, on la retrouve essentiellement sur la litière de l'animal.
Au bout 10 jours environ, la larve va se transformer en nymphe. Cette nymphe vit dans un cocon et ne se nourrit pas.
L'éclosion a lieu 10 à 12 jour plus tard, sous l'effet d'un stimulus : réchauffement de la température du fait de la présence d'un animal, écrasement du cocon. Toutefois, en l'absence de stimulus, l'imago contenu dans le cocon peut survivre plusieurs mois. Lors de l'éclatement du cocon une nouvelle puce adulte apparaît qui va vivre plusieurs mois sur un animal, se nourrissant de son sang, elle pondra de nouveaux oeufs et le cycle recommencera.

Comment savoir si mon chien a des puces ?

- Tout d 'abord lors du brossage, vous pouvez remarquer des petits grains noirs à la surface de la peau. ce sont les déjections des puces.
- Le chien peut aussi avoir des boutons, des rougeurs principalement au niveau des cuisses, du pourtour de la queue, mais surtout il se gratte.

Où a-t-il attrapé des puces ?

N'importe où, et la propreté de votre maison n'est pas en cause. En effet, à l'occasion d'une promenade, de la fréquentation d'un autre animal, la puce peut sauter de l'un à l'autre, votre chien la ramènera chez vous, et se reproduisant facilement elles vont rapidement coloniser la maison !

La puce : quels inconvénients pour votre chien ?

La puce transmet peu de maladies au chien et son inconvénient majeur est du aux piqûres : démangeaisons, mais aussi quelquefois allergies.

-Les démangeaisons importantes provoquent un grattage pouvant causer des plaies, lesquelles risquent de s'infecter. On peut constater également, quelquefois, des troubles de l'humeur.

-L'allergie due piqûres de puces provoque des réactions cutanées plus ou moins étendues, même avec un seule piqûre. Il est donc important, pour ces animaux, de les traiter préventivement avec un produit agissant rapidement, avant que la puce n'est eu le temps de piquer.

Les puces peuvent également transmettre au chien des vers (dipylidium) et exceptionnellement un ver filaire.

Quels traitements ?

Curatifs :
Il est nécessaire de traiter le chien avec un produit antiparasitaire (shampoing, spray ...) mais également, avec un produit spécifique, la maison et particulièrement coussins, moquette, plancher, litière du chien.
Il faudra recommencer environ 3 semaines plus tard afin d'éliminer complètement les oeufs.
Si vous avez d'autres animaux dans la maison, ceux-ci devront également être traités avec des produits spécifiques à l'espèce.

Préventifs :
Il existe plusieurs présentations. Chacune a ses avantages, il faut donc choisir en fonction de votre chien. Votre vétérinaire pourra vous conseiller.

Les shampoings détruisent les parasites et les oeufs, mais leur action ne dure que quelques jours.
Les poudres : difficiles à faire pénétrer, elles peuvent aussi intoxiquer l'animal par léchage.
Les sprays : efficaces, ils sont à employer régulièrement, ou si le chien a été mouillé. Les aérosols peuvent effrayer le chien, dans ce cas il est possible d'utiliser un spray à pompe ou des lotions. Ils détruisent la puce avant qu'elle n'est piqué et sont donc à recommander chez les chiens allergiques.
Les pipettes : elles déposent un produit qui s'étend sur tout le corps de l'animal dans la journée. Pour les chiens de grande taille deux pipettes sont parfois nécessaires : une appliquée au niveau es épaules, l'autre au niveau de la croupe.
Les colliers : leur efficacité diminue rapidement, de plus ils protègent essentiellement la région du cou, or c'est au niveau de le croupe que les piqûres sont le plus nombreuses.
Les produits à avaler : ne tuent la puce qu'une fois qu'elle a piqué.


---------------------------------
Les puces
Les puces sont des insectes bruns d’une taille de 1,5 à 6 mm dotés de longues et puissantes pattes qui leur permettent de faire des bons jusqu’à 30 cm de hauteur. Elles absorbent le sang de leur hôte (chien, chat mais aussi d’autres mammifères) après avoir injecté un anticoagulant. Une puce peut absorber 15 fois son propre poids de sang par jour. La puce pond des œufs (+/- 2500 sur toute sa vie) et ceux-ci se transforment sur le sol en larves. Cette dernière fabrique ensuite un cocon (pupe) d’où sortira une puce qui infestera son hôte et lui prélèvera du sang (Figure2). Ce cycle dure 4 semaines mais si le climat est défavorable, elle pourra rester 5 mois dans son cocon.
Le cycle de la puce. Image010

Les lésions provoquées par les morsures des puces sont des papules rouges très prurigineuses qui poussent l’animal à se gratter. Celles-ci commencent souvent au bas du dos et ensuite s’étendent à la face ventrale de l’abdomen et sur tout le corps. Les animaux peuvent développer des allergies à la salive de la puce, ce qui augmente le phénomène. De plus, la puce peut servir de vecteur aux ténias (vers plats). Chez l’homme, les piqûres de puces provoquent des papules rouges surtout sur l’avant bras et le bas de la jambe.
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/collies.shelties/
Invité
Invité
Anonymous


Le cycle de la puce. Empty
MessageSujet: Re: Le cycle de la puce.   Le cycle de la puce. Icon_minitimeMar 7 Oct 2008 - 22:01

merci Sujet très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le cycle de la puce.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le permis de conduire à puce devrait faciliter le passage à la frontière
» Lily Bergaud, "la Puce du Cantal"
» [Cycle de vie] : Drosera scorpioides
» cycle production de la poule
» Minuscule araignée "puce"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colleys, shelties, pour le respect du chien. :: Le GRENIER. :: CONNAISSANCES GENERALES. (offert à tout visiteur.) :: Alimentation et soins. :: anti-parasites.-
Sauter vers: