Colleys, shelties, pour le respect du chien.

BLOG ouvert
en prolongement d'un ancien forum dédié jadis au bonheur de nos colleys, shetland sheepdogs, et c° .
devenu carnet de bord, avec regards sur dIvers centres d'intérêt, sans exclusives.
Bonjour!
 
AccueilDerniers sujetsRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez
 

 Les tiques et la piroplasmose.

Aller en bas 
AuteurMessage
Suzanne



Nombre de messages : 12306
Age : 76
Localisation : Beauraing.(Belg.)
Date d'inscription : 02/11/2006

Les tiques et la piroplasmose. Empty
MessageSujet: Les tiques et la piroplasmose.   Les tiques et la piroplasmose. Icon_minitimeSam 8 Nov 2008 - 8:44

La piroplasmose est transmise par les tiques: on observe le plus de cas au printemps et en automne, beaucoup moins en été et pratiquement pas en saison froide.

Les jeunes entre 3 mois et 2 ans y sont plus sensibles; plus tard, il semble qu'une certaine immunité se développe et protège un peu les animaux plus âgés.

La maladie se déclare habituellement quelques jours après la piqure de tique, par une forte poussée de fièvre (jusqu'à 41°), ce qui entraîne un abattement important et une perte d'appétit.
. La couleur des urines se modifie rapidement : la teinte passe au jaune foncé, et peut aller jusqu'à la couleur café noir (danger!).
Une jaunisse va se développer;la couleur des muqueuses du chien (gencives, conjonctive) vire au jaune pâle.
De plus, l'animal peut avoir des difficultés respiratoires et de locomotion ...

Les complications sur un animal non traité sont très graves, notamment parce que les reins sont touchés de façon irréversible.
Le diagnostic en phase aiguë est assez simple; il suffit pour le vétérinaire de constater la présence du parasite dans le sang; pour cela un simple examen microscopique d'une goutte de sang (examen de routine réalisé en consultation) permet d'apporter la confirmation de la maladie.

Sous réserve que la maladie n'ait pas touché le rein, le pronostic est bon et la guérison spectaculaire (animal en forme quelques heures après l'injection). MAIS IL NE FAUT PAS LAISSER TRAINER


La prévention est possible de 3 façons:

- La vaccination est disponible, mais l'efficacité de la vaccination - par ailleurs coûteuse - est assez moyenne. Elle n'est pas utile pour les chiens ne séjournant pas de façon continue en zone à risque;

- Il vaut mieux essayer d'éviter les tiques:
il existe des colliers antitiques (certains sont d'ailleurs strictement contre les tiques et ne traitent pas les puces, cette spécificité est souvent une garantie d'efficacité);
- Une piqure préventive- très efficace - est également possible; elle s'adresse aux animaux qui séjournent relativement peu de temps ( moins d'un mois) en zone à risque, la durée de protection est de 4 semaines. Demander au véto.
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/collies.shelties/
 
Les tiques et la piroplasmose.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les tiques
» TV : Envoyé spécial sur les cosmétiques bio
» Attention [tiques]
» silice de la paille et ondes électromagnétiques
» La Paille et les ondes électromagnétiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colleys, shelties, pour le respect du chien. :: Le GRENIER. :: CONNAISSANCES GENERALES. (offert à tout visiteur.) :: Alimentation et soins. :: anti-parasites.-
Sauter vers: